Comment se mettre en forme pour un match de boxe ?

Un combat de boxe implique une grande préparation. On ne devient pas champion du jour au lendemain. Tous ces professionnels se préparent des jours, des semaines et même des mois avant le match pour être bien en forme. Voici donc quelques conseils à suivre pour se mettre en forme pour un match de boxe.

Faire attention à votre poids

Votre poids tient une place importante lors de votre combat. Il est donc important d’en prendre soin bien avant le match. Sachez que pour un professionnel, il ne doit pas passer plus de 3 kg de son poids idéal un mois avant le match. Il ne doit pas non plus dépasser les 500 g de son poids idéal 3 jours avant le match. Cependant, il n’est pas nécessaire de faire un régime strict dans le but d’atteindre les objectifs. 

Une perte de poids rapide pourrait causer des risques graves tels que l’hypoglycémie, la perte de performance ou encore la déshydratation. Afin d’éviter ces risques donc, la veille du combat, il est indispensable :

  • de bien manger
  • de prendre un repas complet

de bien dormir.

Bien évidemment, pour arriver au bon poids, vous devez avoir un peu plus d’expérience et connaître votre corps. Dans le but d’éviter les mauvaises surprises, il serait déconseillé de manger ou de prendre des aliments que vous ne connaissez pas.

Opter pour les bons entraînements

Comme mentionné en haut, un professionnel s’entraîne des mois bien avant le match. Un combat de boxe demande des mois de préparation. Évitez donc de penser que rien ne presse. Commencez par trouver vos équipements d’entraînements comme sur ce site-là. Une fois que c’est fait, essayez de trouver vos techniques de base et entamez une recomposition corporelle.

Outre cela, certains professionnels profitent de ces mois pour se concentrer sur le développement de sa force et de son endurance. Pour atteindre ces objectifs, on vous recommande donc de privilégier les courses d’endurances. Pour avoir une bonne condition physique, essayez un peu de musculation. Attention, il est important de faire attention à ne pas gagner trop de muscle. Vous êtes le seul à connaître votre technique. Profitez de ces mois de préparation pour les améliorer encore plus.

Choisir les bons entraînements durant les semaines et les jours avant le match

On n’arrête pas de vous le dire, ce sont les entraînements des mois précédant qui est les plus importants. Mais, cela ne veut pas dire que vous allez négliger les quelques semaines et les jours avant le match. Lors des 4 dernières semaines, optez donc pour des entraînements plus spécifiques. En effet, la vitesse vient toujours après le renforcement musculaire et l’endurance.  Pour cela, on vous suggère de mettre un peu plus d’accent sur la course à pied.

Et quelques jours avant votre combat, on vous suggère de réduire votre volume d’entraînement. Cela permet à votre corps de se récupérer. Le jour J, bien avant de monter sur le ring, n’oubliez surtout pas de vous réhydrater. Cela dans le but de rendre à votre corps les litres d’eau dont vous l’avez privé.